De l’usage des processus aléatoires dans les administrations

Savez-vous quelle est la probabilité d’avoir des problèmes avec l’URSSAF lorsqu’on décide de créer son entreprise ? Eh bien figurez-vous qu’elle est de 100 % !!

Bon, j’exagère très certainement. Mon estimation ne repose que sur 4 observations (dont mon expérience malheureuse des derniers jours) et n’est donc pas très précise ; il existe vraisemblablement des gens qui n’ont jamais rencontré de difficulté avec cette administration, mais j’attends de les voir !

Cette journée aura été particulièrement pénible, mais riche en enseignements. Alors que je m’inquiétais de n’avoir reçu en tout et pour tout qu’une feuille de l’INSEE depuis ma déclaration en tant qu’auto-entrepreneur, je me suis vu répondre :

« Ho ça c’est normal, ne vous inquiétez pas, ils n’envoient pas systématiquement des documents.

— Mais comment ça pas systématiquement ??!?

— Bin parfois ils en envoient et parfois ils n’en envoient pas.

— … »

J’ai également découvert que le temps d’attente dans les URSSAF ne dépend pas du nombre de personnes arrivées avant vous, mais suit un processus de marche aléatoire ou un truc comme ça. Je suis allé dans deux URSSAF différentes et dans les deux cas j’étais le seul usager. On m’a malgré tout donné un ticket dans les deux cas et l’on m’a demandé de patienter dans la salle d’attente, alors que les employés censés s’occuper de moi étaient ostensiblement inoccupés. Au passage, j’ai été surpris d’apprendre que l’URSSAF de Paris Nord partage son système de tickets avec les RG (c’est peut-être pour ça qu’ils insistaient tant pour voir mes papiers d’identité).

Ticket d'attente de l'URSSAF de Paris Nord. Mais quel est donc le rapport avec les renseignements généraux ?

Au passage, j’ai appris qu’il est inutile d’écrire à l’URSSAF même en recommandé avec accusé de réception, car le courrier se perd de manière aléatoire entre la boite aux lettres et les bureaux. Il est d’ailleurs tout aussi inutile d’appeler ou d’envoyer des emails : ils ne répondent jamais. Le seul espoir de voir ses problèmes résolus est d’aller sur place et de participer au rituel kafkaïen de la salle d’attente.

Ticket d'attente de l'URSSAF de Paris Sud. Il est moins sophistiqué que le précédent, mais au moins il ne donne pas l'impression désagréable de s'être trompé d'adresse.

Enfin, j’ai découvert que pour les employés de l’URSSAF, les nom, prénom, adresse et autres attributs qui nous identifient de manière unique et nous sont propres sont en fait des concepts flous auxquels on peut attribuer une valeur arbitraire :

« Alors « nom », on va dire que c’est… Guillem.

—Euh… Oui on n’a qu’à dire ça…

— « prénom », on va dire que c’est… François.

— …

— « Adresse » on va dire c’est le… 2 rue de XXX et on va dire que c’est à… Paris.

— … (mais c’est quoi ce délire !!)»

Mais heureusement, l’URSSAF sait que notre temps est précieux !

Une affiche dans la salle d'attente de l'URSSAF de Paris Sud. Un seul commentaire me vient à l'esprit : LOL !

Moralité

Comme on dit, à une chose tout malheur est bon. Ces quelques désagréments m’ont permis de comprendre pourquoi on lit tout et son contraire sur internet à propos de la création d’entreprise. On a trop tendance à penser qu’il s’agit d’une procédure déterministe et qu’elle est la même pour tout le monde. La réalité est que c’est en fait un processus aléatoire qui peut suivre une infinité de trajectoires possibles. Il est ainsi impossible de prédire son déroulement et il est totalement illusoire de vouloir utiliser l’expérience des autres pour résoudre ses propres difficultés.

Bref, tout ça pour dire que je travaille officiellement pour mon propre compte. Donc si vous avez de nombreuses données dont vous ne savez pas trop quoi faire, faites donc appel à mes services !

Cette entrée a été publiée dans Probabilités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>